CRÉÉE EN 1924. RECONNUE D’UTILITÉ PUBLIQUE EN 1927.

Sensibilisation aux bons gestes pour les aidants familiaux

Actualités - Image d'intro

Pour la deuxième semaine de notre opération un projet par semaine, nous avons choisi de mettre en lumière un sujet qui nous concerne tous de près ou de loin : celle des aidants familiaux. 

Le projet de sensibilisation aux bons gestes pour les aidants familiaux a été initié par Lucie Bataille, ergothérapeute au sein de l’association SOLIHA, solidaire pour l’habitat. Elle est partie de deux constats alarmants : une mise en danger de certains aidants qui se trouvent dans une extrême solitude et des logements inadaptés. On recense en France près de 8,3 millions d’aidants familiaux. Ils accompagnent régulièrement leur proche en perte d’autonomie dans les tâches de la vie quotidienne. Ces aidants sont des non professionnels, âgées en moyenne de 59 ans. D’après un sondage réalisé par Cap retraite, 63% des aidants déclarent manquer d’informations et de formations pratiques pour affronter la situation du quotidien. Cette absence de formation dans ce domaine peut très vite conduire à l’adoption de mauvais gestes pouvant nuire à leur propre santé et celle de la personne aidée et à un isolement. 64% des aidants déclarent être isolés dans le cadre de l’accompagnement de leur proche et nourrissent un sentiment de fatigue générale qui peut créer des troubles physiques et psychologiques.

Le but de ce projet est de préserver le capital santé des personnes, prévenir l’épuisement des aidants familiaux et mettre en place une formation pour prodiguer les bons gestes et postures aux aidants et aux personnes aidées. Le programme se décompose en trois modules :

  • Une sensibilisation par groupe de 6 personnes pour permettre un apprentissage collectif des bons gestes. 
  • Une intervention de l’ergothérapeutes au domicile. Cette intervention permet d’effectuer une mise en pratique des acquis et permet à l’ergothérapeute d’analyser le logement pour proposer des changements pour faciliter le quotidien.
  • Le troisième module est réservé aux personnes ne pouvant pas laisser leur proche pour assister à la formation collective.

En soutenant ce projet vous permettez à cette personne d’acquérir les bons gestes pour préserver sa santé et celle de son proche. Merci de votre soutien.

Cliquez ICI, pour voir la fiche complète du projet.

Retour à la liste des nouvelles