CRÉÉE EN 1924. RECONNUE D’UTILITÉ PUBLIQUE EN 1927.

Le mot du Président

« 2017 a été une année clef pour la démarche de relance de l’activité de la Ligue Nationale contre le Taudis, reconnue d’utilité publique en 1927.

Bruno Cognat, président de la Ligue

Elle s’est traduite par la multiplication des projets soutenus par la Ligue. Le recrutement d’Andrea Stourdzé, chargée de développement, a permis de professionnaliser la recherche de financements, de mobiliser les associations de Mouvement SOLIHA et de leur apporter une assistance à la mise en forme de leurs projets. Il faut souligner l’engagement important des Unions Territoriales dans la démarche. 

L’accueil favorable reçu par les projets présentés par la Ligue auprès de nouveaux partenaires : fondations d’entreprises, fonds de dotations, entreprises mécènes… a confirmé l’intérêt du pari que constitue, pour les associations du Mouvement SOLIHA, l’idée que les financements de l’Etat et des collectivités locales ne sont pas la seule ressource pour leur permettre de poursuivre leurs missions au service des ménages les plus démunis

L’adoption du plan de développement de la Ligue sur quatre ans a été validé par le Conseil d’administration de la Fédération SOLIHA qui a ainsi confirmé son engagement en faveur du projet. Et l’appui apporté par les membres de l’équipe fédérale, tant dans l’élaboration des projets que dans la recherche des financements, a permis de conforter le rôle de la Ligue comme département Mécénat du Mouvement SOLIHA. 

Certes les décisions de financements prises en 2017 ne se traduisent pas encore en totalité dans le compte de résultat de l’association. Mais les produits d’exploitation ont augmenté de 182% (+151.000€). Au prélèvement sur les réserves de +100.000€, se sont ajoutés la croissance des cotisations : +38.000€ et une augmentation des recettes de 22.000€, permettant de couvrir la hausse des charges d’exploitation : +75.000€ pour les frais de structures et +77.000€ pour les financements apportés par la Ligue aux projets qu’elle soutient. C’est un début encourageant. 

Maintenant l’enjeu de la Ligue Nationale contre le Taudis pour 2018 est d’accompagner la démarche d’essaimage des innovations au sein du Mouvement SOLIHA. Des projets comme Educ’habitat, HEMI (Habitat éphémère, modulable et intégré), ou la lutte contre la fracture numérique en résidences sociales, doivent se multiplier sur le territoire et démontrer notre capacité d’innovation sociale au service de l’habitat de nos concitoyens les plus démunis. »

Bruno Cognat, Président

EVÈNEMENTS SIGNIFICATIFS DE L’EXERCICE : 

L’exercice 2017 est le quatrième exercice de relance de la Ligue Nationale contre le Taudis. 


La Ligue a fait appel à la générosité du public via des campagnes de crowdfunding sur la plateforme solidaire Les Petites Pierres.org ou en direct lors d'une campagne de fin d'année.


La collecte globale 2017 est en hausse de 14% par rapport à 2016 et s’est élevée à 131.006 € dont 53.216 € de dons affectés à un objet spécifique.

Les comptes ont été arrétés arrêtés pas le Conseil d’Administration du 5 juin 2018. Ils ont été certifiés par Nicolas Noiret, Commissaire aux comptes du cabinet FCN et approuvés à l'unanimité par le l'Assemblée Générale du 5 juin 2018.

LA COLLECTE

Les fonds collectés viennent essentiellement du mécénat d’entreprise soit 94 532 euros. 
A ce titre, nous incluons dans le mécénat certaines campagnes de crowdfunding que nous menons sur la plateforme solidaire Les Petites Pierres en partenariat avec le fonds de dotation du même nom. 

Au total, en 2017, nous avons travaillé sur deux campagne de financement participatif sur Les Petites Pierres, Autisme Aveyron et Sauvons la maison de René (campagne de fin d’année, fonds versés en début d’année 2018). Cela pour un montant global de 26 522 euros.

La Ligue a également fait appel à la générosité du public à la faveur de la campagne de fin d’année.

Cette dernière a été envoyée à tous les salariés, bénévoles et partenaires de SOLIHA et de la Ligue et a permis de collecter 14 887 € dont :

  • 11 141 € de 54 particuliers (7 494 € en 2016)
  • 300 € d’un courtier (signature de convention)
  • 3 446 € de SOLIHA Loire Atlantique

69% des dons sont affectés à des projets

 

 

 

Pour plus d'information, téléchargez nos rapports d'activités et financiers validés par un Nicolas Noiret, Commissaire aux comptes du Cabinet FNC :